Translate

EN FR

blogHeader
Des idées nouvelles, des informations et des suggestions de

The Little Gym 

 

INSCRIPTIONS PRIORITAIRES POUR LA SAISON 2017-2018

Facebook_Priority-enrolment_1200x1200px_French
Si vous êtes déjà membre chez The Little Gym, profitez de cette période prioritaire et confirmez votre place pour le 1er semestre 2017-2018 qui se déroulera du 5 septembre 2017 au 4 février 2018 dans l'horaire de votre choix!

COMMENT RESERVER SA PLACE?

JUSQU'AU 28 MAI, vous êtes prioritaire si vous confirmez votre place dans votre séance habituelle, même jour, même heure.

Du MARDI 30 MAI au DIMANCHE 4 JUIN, vous êtes prioritaire si vous changez de séance.

Le paiement d'un acompte de 150€ est le seul moyen de confirmer votre place (selon les disponibilités).

INSCRIPTIONS OUVERTES A TOUS A PARTIR DU 6 JUIN 2017 !

CET ETE : NOS STAGES ET SEANCES PARENT/ENFANT "A LA CARTE"

Facebook_image_Summer_Camps_Pirates

Réservez dès aujourd'hui vos stages d'été par demi-journée, journée complète ou semaine de 4 jours du 4 juillet au 25 août.

Au menu : Gymnastique, psychomotricité, jeux d'éveil, de collaboration et ateliers créatifs pour les enfants de 2 ans ½ à 7 ans.

Cet été, réservez également vos séances Parent/Enfant à la carte, en fonction de vos vacances, du samedi 5 août au samedi 2 septembre.

  • LOUPIOTS (10-18 mois) à 9h30

  • MINIPOUSS/CANAILLOUX (30-36 mois) à 10h30


Contactez nous pour plus d'informations au 02 782 23 33 ou par mail

STAGES DE NOËL du 27 DECEMBRE au 6 JANVIER

Christmas-Camps_atTLG_Facebook-image-feed (1)

Gymnastique, psychomotricité, jeux d'éveil, de collaboration et ateliers créatifs pour les enfants de 2 ans ½ à 7 ans.

Réservez « à la carte » par demi-journée, journée complète ou par semaine de 4 jours (du mardi au vendredi).

Vos enfants sont encadrés par notre équipe de professionnels qualifiés.

Retrouvez le programme des stages ici. 


INSCRIPTIONS PRIORITAIRES POUR LE PROCHAIN SEMESTRE !

prior FR

Si vous êtes déjà membre chez The Little Gym, profitez de cette période prioritaire et confirmez votre place pour le 2ème semestre !

JUSQU'AU 11 DECEMBRE, vous êtes prioritaire si vous confirmez votre place dans votre séance habituelle.

Du MARDI 13 au DIMANCHE 20 DECEMBRE, vous êtes prioritaire si vous changez de séance.

Le paiement d'un acompte de 150€ est le seul moyen de confirmer votre place (selon les disponibilités).

INSCRIPTIONS OUVERTES A TOUS A PARTIR DU 20 DECEMBRE 2016!


MY FIRST CHRISTMAS PARTY le 17 décembre de 16h à 18h @The Little Gym Wavre

Facebook_Event-My-First-Christmas_4-18months_Wavre

Pour la première fois, cette année, les équipes The Little Gym Wezembeek, Uccle et Wavre sont heureuses de vous accueillir à un grand évènement familial organisé exclusivement pour nos Petits Bouts et nos Loupiots (4 à 18 mois) ! « My first Christmas Party » sera l’occasion pour eux de fêter leur premier Noël chez The Little Gym Wavre.

Au programme: Gouter, Accès libre à la salle et découverte de la collection de vêtements pour enfants « Maurice & Co ».

Cet événement payant (10€/famille) est organisé au profit de l'association « KID'S CARE ».



Get up and Get moving !

blog 3
Les temps changent et il est de plus en plus difficile de motiver nos enfants à s’engager, s’investir, être heureux et…de traîner dans nos pattes. Nous sommes plus d’un parent à user de la télévision, de l’ordinateur et de tablettes en tout genre pour distraire nos enfants quand nous avons besoin de temps pour nous. 

En tant que parent il n’est pas toujours facile à gérer… mais nos enfants sont-ils trop exposés aux écrans ? Selon l’American Academy of Pediatrics*, les enfants passent en moyenne 7h par jour devant les médias : entre la TV, l’ordinateur, les jeux vidéo et les GSM. Dans notre mode de vie actuel il est parfois difficile de faire en sorte que nos enfants aient une activité physique suffisante.

Alors comment encourager nos enfants à bouger plus ? En leur montrant que l’on peut s’amuser en faisant une activité physique ! Sortir, se promener , courir ensemble, jouer dans le jardin ou dans un parc tout cela est possible en famille ! Faire du sport en dehors de la maison comme aller chez The Little Gym fait partie d’une bonne hygiène de vie. Alors que vous soyez adepte de la course à pied, du saut en hauteur ou en longueur bougez avec vos enfants pour engendrer des bonnes habitudes et avoir un mode de vie plus sain !

*Académie Américaine de Pédiatrie


Le 1er semestre bat son plein !

blog 2
La nouvelle saison 2016-2017 a commencé! Il n'est pas trop tard pour nous rejoindre sur le tapis rouge !

Les séances sont déjà bien remplies alors n’attendez plus pour nous appeler et fixer votre séance découverte !



Suivez The Little Gym Wezembeek sur Facebook !

blog 1
Désormais vous pouvez suivre TLG Wezembeek sur Facebook ! Cliquez sur le lien, « likez » notre page et vous serez tenu au courant des dernières nouvelles concernant notre programme, notre équipe et la vie de votre centre !


Que sont devenues nos bonnes manières?

FR Oh where oh where - Manners

Les bonnes manières ne s’acquièrent pas naturellement. Il faut apprendre aux enfants toute l’importance d’avoir de bonnes manières, et le leur rappeler inlassablement. Les enfants qui ont de bonnes manières deviennent des adultes équilibrés. La clé, c’est d’apprendre à vos enfants des manières adaptées à leur âge, pour qu’ils comprennent pourquoi les manières sont si importantes ! Voici les 6 bonnes manières qui trônent en tête de notre liste.

1. Dire « merci ». Les parents et les instructeurs de The Little Gym n’insisteront jamais assez sur ce mot ! Un simple remerciement transmet un message de gratitude puissant. Quand quelqu’un fait quelque chose pour nous, nous complimente, nous fait un cadeau, etc., il est important de toujours dire merci. Quand un enfant est assez grand pour le faire, une bonne pratique consiste à écrire un mot de remerciement personnel quand il reçoit un cadeau ou qu’il a pu passer du temps chez un ami. Un message écrit veut dire beaucoup !

2. Dire « s’il vous plaît » ou le « mot magique » est un outil important permettant aux enfants d’obtenir ce qu’ils veulent. C’est un excellent moyen d’apprendre, même pour les enfants qui ne parlent pas encore. Quand un enfant veut quelque chose, il est important qu’il applique ses bonnes manières en disant « s’il vous plaît »

3. Dire « excuse(z)-moi » ou « pardon ». À un certain âge, les enfants doivent apprendre à ne pas interrompre les adultes lorsqu’ils sont en conversation. Ils doivent attendre leur tour ou dire « excusez-moi » ou « pardon » s’ils ont besoin de les interrompre. Ces petits mots conviennent aussi quand votre enfant veut contourner une personne qui se trouve sur son chemin, par exemple, ou quand il percute quelqu’un accidentellement. En disant « excusez-moi » ou « pardon », votre enfant sera non seulement entendu, mais il le sera de façon positive.

4. Dire « bonjour » et « au revoir ». Les salutations sont des fonctions communicatives de base. Les enfants doivent apprendre à un jeune âge comment saluer correctement les gens quand ils entrent et sortent d’une pièce. Les salutations sont un excellent moyen pour apprendre aux enfants comment interagir les uns avec les autres.

5. Les bonnes manières à table. Les enfants peuvent commencer à apprendre les bonnes manières à table très jeunes. Dès qu’ils commencent à manger des aliments solides, ils sont souvent réprimandés quand ils jettent ou qu’ils crachent de la nourriture. Cela aide les enfants à apprendre ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas. En grandissant, il est important que les enfants apprennent les bonnes manières de base à table : comment utiliser ses couverts, demander les choses qui sont hors de leur portée, demander à quitter la table quand ils ont terminé de manger. Les bonnes manières à table suivent les enfants tout au long de leur vie, et aident aussi les parents à apprécier leurs repas !

6. Être gentil avec les autres. Il est important pour les enfants d’apprendre à être gentil et positif. Apprendre aux enfants que les paroles méchantes et les taquineries sont blessantes leur permet de comprendre l’importance de la gentillesse.

C’est en forgeant qu’on devient forgeron. Continuez d’exercer votre enfant et de lui rappeler l’importance d’avoir des bonnes manières. Répétez-vous : si votre enfant ne dit pas « s’il te plait », demandez-lui de dire le mot magique, il finira par s’y mettre ! Le jeu de rôle est souvent un excellent moyen pour montrer à votre enfant la bonne façon d’agir dans certaines situations. Avoir de bonnes manières est quelque chose de fondamental, et le mieux et de les apprendre très jeune !


Les gentils enfants finissent premiers

FR Nice Kids Finish First

The Little Gym aide les enfants à développer leurs aptitudes sociales, qui seraient selon des études le facteur le plus important de réussite à long terme.

La science l’a confirmé : les gentils ne finissent pas derniers. C’est ce que dit une nouvelle étude selon laquelle les élèves de maternelle ayant un comportement pro-social seraient plus susceptibles de décrocher un diplôme supérieur et d’avoir un emploi stable. L’étude, réalisée sur une période de 20 ans à l’échelle nationale, a suivi plus de 700 enfants de l’école maternelle jusqu’à l’âge de 25 ans. Les chercheurs ont constaté que les enfants aux aptitudes sociales les plus développées (partager, faire les choses à tour de rôle, écouter) avaient quatre fois plus de chances d’être diplômés de l’enseignement supérieur que les autres. L’étude a également constaté que dans certains cas, ces aptitudes sociales prédisent mieux la réussite future que les aptitudes scolaires.

Les aptitudes sociales positives peuvent être apprises et améliorées tout au long de l’enfance. Les programmes de The Little Gym aident les enfants à acquérir et à développer leurs aptitudes sociales dans un environnement amusant qui offre un contexte d’apprentissage différent. Les jeux sont conçus spécifiquement pour favoriser le développement social et l’environnement non compétitif encourage les enfants à jouer les uns avec les autres plutôt que les uns contre les autres. Les enfants apprennent à devenir plus soucieux les uns des autres, plus attentifs aux sentiments des autres et plus disposés à collaborer pour obtenir des bénéfices mutuels. Ces compétences essentielles à la vie en société apprennent aux enfants à interagir d’une manière positive et socialement acceptable. Elles leur permettent ainsi d’être des enfants équilibrés qui deviendront plus tard, comme la science le confirme, des adultes équilibrés.


Les bienfaits des tâches ménagères

FR Benefits of Chores

Les enfants ont-ils besoin de tâches ménagères ? Selon un article paru récemment dans le Wall Street Journal, les jeunes enfants à qui l’on confie des tâches ménagères « acquièrent une maîtrise, un sens des responsabilités et une autonomie durables ». Quel parent ne souhaite pas cela pour son enfant ? L’article indique également que les enfants qui ont commencé à faire des tâches ménagères à 3 - 4 ans ont plus souvent des relations positives avec leur famille, réussissent mieux sur le plan scolaire et font preuve de plus d’empathie et de considération pour les besoins des autres. Faut-il en dire plus ? Voici 5 idées pour encourager votre enfant à mettre la main à la pâte dans la maison.

1. Mettez de la musique quand votre enfant balaie la cuisine ou ramasse ses jouets. Les tâches ménagères sont plus agréables en musique, pour vous comme pour lui.

2. Les enfants adorent les jeux. Lancez un chronomètre et motivez vos enfants à faire leur corvée le plus vite (et le plus efficacement) possible.

3. Pensez à votre façon de concevoir les tâches ménagères. Rendez-les amusantes et dites à votre enfant qu’il vous aide bien en se chargeant de telle ou telle tâche.

4. Faites un tableau des tâches ménagères. Quand votre enfant a rempli son tableau, il peut choisir un « prix » de son choix : aller au lit plus tard un soir de week-end, une glace avec maman et papa ou une excursion au musée pour enfants ou au zoo. 5. Amusez-vous en faisant les tâches ménagères. C’est la meilleure façon d’encourager votre enfant à prendre part aux corvées de la maison, maintenant et pour les années à venir.


Pour lire l’article entier, cliquez ici.


6 façons de bâtir la confiance des enfants

FR 6 Ways to Build Confidence in Kids

Les parents sont la plus grande influence d’un enfant. En tant que parent, vous pouvez faire beaucoup de choses pour établir et renforcer la confiance de votre enfant. Voici 6 conseils pour stimuler la confiance de votre enfant.

1. Pensez aux compliments que vous faites à votre enfant. Les félicitations signifient plus pour un enfant quand elles concernent des efforts spécifiques ou des nouvelles aptitudes. Citer spécifiquement les points positifs dans vos encouragements plutôt que de dire simplement « c’est bien ».

2. Encouragez les intérêts spéciaux de votre enfant. Chaque enfant est unique, et c’est aux parents et aux personnes qui prennent soin de lui de l’aider à prendre confiance en ces intérêts.

3. Donnez à votre enfant des encouragements illimités. Il n’oubliera jamais comment vous le faites se sentir, c’est pourquoi il est important que vous le souteniez. Encouragez-le à viser la lune !

4. Ne mettez aucune étiquette sur votre enfant, cela pourrait le limiter et affecter la façon dont il se sent en grandissant.

5. Donnez de plus en plus de confiance à votre enfant et laissez-le prendre des décisions.

6. Voyez le verre à moitié plein, apprenez à votre enfant à être optimiste. Apprendre à votre enfant à penser positivement lui fera respirer la confiance !

Développer sa confiance en soi commencer dès le plus jeune âge. Il est important que vous prépariez votre enfant au succès. Utilisez ces conseils simples pour aider votre enfant à gagner en confiance.


Nos 5 recettes famille favorites

FR Our Top 5 Family Dinners

Vous savez à quel point il est important que vos enfants mangent un dîner sain tous les soirs, et nous savons à quel point il est difficile d’arriver à leur faire manger ce que vous voulez qu’ils mangent. Si vous en avez assez des macaronis au fromage et des beignets de poulet congelés, voici la liste de nos cinq dîners favoris pour faire plaisir à toute la famille.

● Vous cherchez un moyen de faire manger plus de légumes à vos enfants ? Commençons par la courge spaghetti aux boulettes de viande. La courge spaghetti est un concentré de nutriments. La recette comprend aussi une quantité saine de céleri, de carotte et de tomate habilement dissimulés dans la sauce. Et si vous voulez rendre le plat encore plus sain, remplacez le bœuf par de la dinde.

● Ces rouleaux de printemps à la mexicaine sont remplis d’aliments sains tels que des haricots noirs, des épinards et du maïs. Si vous voulez les rendre encore plus consistants, ajoutez-y du blanc de poulet rôti. Ils se conservent si bien que vous pouvez sans hésiter les préparer en quantité, vos enfants les retrouveront avec plaisir le soir suivant !

● Les burgers, tout le monde adore ! Et les parents que vous êtes serez encore plus conquis par ce burger ultime à la dinde et au haricot noir : non seulement il est fait avec de la viande de dinde, mais il contient une portion de haricots noirs riches en protéines et en fibres. Ajoutez-y de l’avocat en tranches pour le rendre encore meilleur pour la santé.

● Nous sommes fans de cette recette de salade de poulet au sésame parce qu’elle sort de l’ordinaire et qu’elle est on ne peut plus simple. Vos enfants adoreront manger les carottes, les mange-tout, le poulet et les pâtes, surtout après avoir préparé eux-mêmes la sauce au beurre de cacahuètes.

● Votre famille vous suppliera chaque semaine de préparer ces chaussons au poulet, une variante de la tourte au poulet traditionnelle. Vous serez surpris de constater à quel point ils sont faciles à préparer. La recette est à base de blanc de poulet, de céleri et de carottes, mais n’hésitez pas y à ajouter d’autres légumes.

Bon appétit !


Debout et bien dans son corps

FR Get Up and Get Moving

Les temps changent, et il devient de plus en plus difficile de maintenir vos enfants actifs, heureux... et hors de vos pattes. Je sais que je ne suis pas seule à avoir utilisé mes amis la télévision, l’ordinateur et la tablette pour distraire mes enfants quand j’avais besoin d’une demi-heure de calme.

En tant que parents, nous savons bien que ce n’est pas toujours facile, mais les enfants sont-ils trop exposés à la technologie ? Selon l’Académie américaine de pédiatrie (AAP), les enfants passent en moyenne sept heures par jour devant la télévision, l’ordinateur, internet, les jeux vidéo et le téléphone portable. Dans un monde où les médias sont de plus en plus prépondérants, il est encore plus important de veiller à ce que votre enfant soit actif tous les jours.

Comment encourager votre enfant à être actif ? Montrez-lui que c’est amusant ! Faites de l’exercice en famille : une balade le soir, un petit jogging ou une partie de foot dans le jardin. Vous pouvez aussi inscrire vos enfants à des activités extérieures à The Little Gym pour leur faire apprécier un mode de vie sain et actif pour les années à venir. Courez, sautez, faites des culbutes, bref : bougez avec votre enfant pour jeter les fondations d’une vie entière en pleine santé !


Mythes sur les rhumes et la grippe

FR Cold and Flu Myths
Tout commence par un reniflement, et très vite toute la famille se met à éternuer, tousser et se moucher. Si vous avez des incertitudes sur la façon de traiter les rhumes et la grippes, sachez qu’il n’y a pas que vous. Pour vous aider à distinguer le vrai du faux, voici le top 3 des mythes sur les rhumes et la grippe.


Mythe #1 : Le vaccin contre la grippe provoque la grippe. Recevoir une piqûre de vaccin contre la grippe peut entraîner des symptômes semblables à la grippe, mais les virus contenus dans ces piqûres ont été tués, ou « désactivés », ce qui veut dire qu’ils ne peuvent plus causer d’infection. Il arrive parfois que des effets secondaires douloureux soient ressentis après une vaccination contre la grippe, mais cela signifie simplement que votre système immunitaire réagit au vaccin et le traite.


Mythe #2 : Avoir froid augmente le risque de maladie. Même si nos mamans nous ont toujours dit de bien nous couvrir, on « n’attrape » pas froid en ayant froid. Selon le ministère américain de la Santé et des Services aux personnes, les infections surviennent surtout durant les mois d’hiver parce que les gens restent à l’intérieur plus longtemps et plus proches les uns des autres, ce qui favorise la transmission des microbes.


Mythe #3 : S’enlacer et s’embrasser quand on est enrhumé ou grippé favorise la propagation des microbes. Les virus de la grippe et du rhume pénètrent principalement dans le corps par le nez ou les yeux, donc une accolade ou une bise sur la joue ne présentent pas un grand danger. N’ayez pas peur de donner beaucoup d’affection à votre enfant malade et n’ayez pas peur qu’une bise ou un câlin ne lui transmette vos microbes (ou vice-versa). De nombreux parents considèrent The Little Gym comme un endroit propre et sain pour y amener leurs enfants. Nous travaillons dur pour faire en sorte que chacune de vos visites réponde à vos attentes. Pour maintenir un environnement étincelant et se prémunir des microbes, nous nettoyons et assainissons nos locaux de façon quotidienne et hebdomadaire. Et si votre enfant se sent patraque, signalez-nous simplement son absence par téléphone et vous pourrez participer à une séance de rattrapage plus tard.


L’importance de la lecture à voix haute

FR The Importance of Reading Aloud
Il est bien connu que faire la lecture à voix haute à son enfant est bénéfique, mais connaissez-vous les effets positifs de la lecture pour le développement actuel et futur de votre enfant ? Selon une étude parue dernièrement dans Time Magazine, lire régulièrement avec votre enfant dès le plus jeune âge active la partie du cerveau qui lui permet de comprendre la signification du langage. Cette étude ajoute qu’il est prouvé que la lecture étend le vocabulaire de l’enfant et contribue à renforcer le lien qui unit le parent et l’enfant ! Faut-il en dire plus ? Voici quatre conseils pour prendre l’habitude de lire ensemble tous les jours.


   1. Faites la lecture à votre enfant au réveil tous les matins et au coucher tous les soirs. En réservant      du temps pour lire ensemble, vous installerez une habitude quotidienne que votre enfant et vous-          même chérirez pour toujours.


   2. Ayez des livres à disposition dans toutes les pièces de la maison : dans la chambre à coucher, la        salle de bain, le salon et même la cuisine ! Le fait d’être exposé à des livres tout au long de la journée    incitera votre enfant à lire plus souvent.


   3. Proposez de nouveaux livres. Visitez votre bibliothèque locale et laissez votre enfant explorer tous      les livres disponibles. Il appréciera de pouvoir choisir de nouveaux livres chaque semaine.


   4. Avant tout, faites de la lecture quelque chose d’amusant ! Prenez de drôles de voix pour interpréter    différents personnages ou décrire différentes actions, cela vous aidera à garder l’attention de votre          enfant et à le faire rire !


L’activité physique stimule la capacité des enfants à se concentrer, à mémoriser, à se contrôler et à se fixer des objectifs

FR Physical Activity can Boost a Child

Tout le monde sait que l’activité physique est une composante essentielle d’un mode de vie sain, mais saviez-vous que cela favorise aussi grandement le développement cérébral de l’enfant ? Plusieurs études conduites auprès d’enfants d’école primaire indiquent qu’une activité physique vigoureuse au quotidien peut améliorer considérablement le développement des enfants dans des domaines tels que la concentration, la mémoire, la maîtrise de soi, les stratégies et la fixation d’objectifs personnels.

En général, ces aptitudes se développent rapidement à l’école primaire puis plus lentement pendant l’adolescence. [1] Plus un enfant se livre à des exercices vigoureux, plus ses aptitudes se développeront dans ces domaines. Par exemple, à la récréation, les enfants apprennent qu’en s’efforçant de courir plus vite, ils arrivent à attraper le « chat perché ».

Un chercheur affirme :

« À une époque qui accorde de plus en plus d’importance à la préparation des enfants aux tests standardisés, ces études devraient donner aux directeurs d’établissements scolaires des raisons d’envisager d’investir dans une éducation physique de qualité et des programmes d’activité physique soutenue, même aux dépens du temps passé en classe. Le temps consacré à l’activité physique à l’école ne nuit pas aux performances scolaires, il peut même les améliorer. » [2]

Comment stimuler le cerveau de votre enfant par l’exercice ?

   ● S’entraîner en famille pour participer à une marche ou une course de bienfaisance ;

   ● Organiser des activités de randonnée, de basket, de football ou de à vélo à l’occasion des événements spéciaux comme les anniversaires

   ● Jouer au chat perché, sauter à la corde, danser ou même jouer à un jeu vidéo de danse ;

   ● Bouger au centre The Little Gym de votre région.

[1]Dr Davis, Catherine L, & Dr Norman K Pollock, Does Physical Activity Enhance Cognition and Academic Achievement in Children? A Review, Medscape, http://www.medscape.org/viewarticle/764365 (consulté le 6 février 2014)

[2] Tomporowski P.D., Lambourne K., & Okumura M.S., 2011, Physical activity interventions and children’s mental function: An introduction and overview, Preventive Medicine, 52(Suppl.1), S3- S9


Les pédiatres conseillent aux parents de lire à leurs enfants tous les jours

FR Pediatricians Call for Parent to Read to their Children Everyday

Lisez-vous à voix haute à votre enfant tous les jours ? Après de nombreuses études mesurant l’importance de la lecture à voix haute pour les enfants, l’Académie américaine de pédiatrie a annoncé sa nouvelle politique consistant à dire aux parents de faire quotidiennement la lecture à leurs enfants à voix haute.

Lire, chanter et parler à votre enfant dès la naissance a un impact important sur le développement de ses facultés de lecture et d’écriture. Pendant les trois premières années de la vie d’un enfant, son cerveau est comme une éponge, il absorbe les informations et se développe à un rythme plus rapide qu’à tout autre stade de la vie. C’est pourquoi il est important de commencer à converser avec votre enfant pour favoriser ce développement cérébral, et préparer ainsi votre enfant à toute une vie de succès.

L’Académie américaine de pédiatrie encourage les parents à utiliser les « Cinq principes éducatifs de la petite enfance » pour favoriser le développement de leur enfant. Ces principes sont les suivants :

     ● Lire ensemble. Encore une fois : faites la lecture à votre enfant TOUS LES JOURS à voix haute dès la naissance. Cela favorisera le développement de ses facultés de lecture et d’écriture. ● Faire des rimes, jouer, parler et chanter ensemble.

     ● Suivre un horaire régulier pour les repas, le jeu et le sommeil, pour permettre aux enfants de savoir à quoi ils peuvent s’attendre et ce que l’on attend d’eux. ● Récompenser les succès quotidiens. L’éloge est une excellente récompense !

     ● Entretenir des relations réciproques, bienfaisantes et durables.

Lire quotidiennement à voix haute à votre enfant a énormément de bienfaits pour l’enrichissement de son vocabulaire et de ses aptitudes de communication au plus jeune âge. Utilisez les « Cinq principes éducatifs de la petite enfance » de l’Académie américaine de pédiatrie pour trouver des idées pour favoriser le développement de votre enfant dès la naissance.


Laissez courir l’imagination de votre enfant dans tous les sens

FR Let your Childs Imagination Run Wild
Le jeu imaginatif, c’est plus que de l’amusement et des jeux. En fait, les jeunes enfants apprennent en laissant s’exprimer leur imagination. Pensez aux enfants qui prennent soin d’une poupée ou d’un animal en peluche, ou qui font semblant d’être des pompiers et de sauver le monde. Ces enfants créent des scénarios réalistes et les vivent. Dans ces jeux de simulation, les enfants peuvent prendre différents rôles qui constituent une excellente façon d’apprendre à évoluer en société, à résoudre des problèmes, à communiquer et à faire preuve d’empathie.

Comment encourager votre enfant à utiliser son imagination ? Prenez part au jeu ! Observez l’intérêt de votre enfant et mettez-vous à son niveau, asseyez-vous face à lui et imitez ses actions. Faites simple et gardez l’alternance. Votre enfant se mettra certainement à vous imiter lui aussi. Laissez son imagination courir dans tous les sens et prêtez-vous au jeu !


5 façons de se faire de nouveaux amis pour les mamans

Five-Ways-to-Make-New-Mom-Friends

Se faire des amis quand on est jeune maman n’est pas toujours chose aisée. C’est un peu comme se retrouver le premier jour d’école à la cafétéria, entourée de têtes inconnues, à se demander comment on va s’intégrer. Sauf que là, vous êtes à la plaine de jeux, un bébé sur les bras, vous venez de chanter « pomme de rainette et pomme d’api » pour la millième fois et vous voulez simplement avoir une conversation d’adulte. Est-ce trop demander ?

Que ce soit à l’épicerie, au parc ou au centre The Little Gym, quand on est jeune maman, on essaie constamment de repérer des amies mamans potentielles et on a une envie folle de lancer une conversation sur N’IMPORTE QUEL SUJET. Où que vous soyez, l’envie de rencontrer de nouvelles amies mamans ne doit pas vous faire paniquer ou vous rendre nerveuse. Voici 5 conseils pour vous faire des amies mamans facilement.  

1. SORTEZ DE CHEZ VOUS. Vraiment. Comment pourriez-vous rencontrer une super nouvelle amie maman si vous restez cloîtrée à la maison toute la journée ? Montrez-vous, rejoignez un groupe de mamans, participez à des activités entre mamans. Inscrivez-vous et votre petit à une séance parent/enfant dans votre centre The Little Gym local. Ou retournez à la plaine de jeu et essayez de repérer une maman avec qui vous semblez avoir des choses en commun. Ce pourrait être le début d’une belle amitié !

2. Vous avez trouvé une amie ? Prenez ses coordonnées ! Ne soyez pas timide ! Trouver une nouvelle amie maman, c’est comme les rencontres amoureuses... si vous trouvez une maman que vous aimez bien, prenez son numéro pour pouvoir la revoir. Et si vous n’accrochez pas la deuxième fois, au moins vous aurez essayé ! 

3. Organisez un rendez-vous de jeu. Vous avez trouvé une maman que vous aimez bien ? Elle a un petit du même âge que le vôtre ? BINGO ! Organisez un rendez-vous de jeu ! C’est le meilleur moyen de faire parler les mamans... entre elles.

4. Organisez-vous une sortie. Trouvez une baby-sitter ou demandez à votre moitié de s’occuper de bébé. Il est temps pour maman de faire une sortie. Allez boire un verre ou manger un morceau et profitez d’une soirée sans enfant avec votre nouvelle amie. Les mamans aussi ont droit à des soirées pour elles !

5. Soyez vous-même. C’est le meilleur moyen de vous faire de vraies amies pour la vie.

Trouver de nouvelles amies quand on est maman n’est pas toujours simple, mais avoir une ou deux amies mamans vraiment super peut faire un monde de différence. Alors la prochaine fois que vous serez à l’épicerie, à la plaine de jeux ou à votre centre The Little Gym local, ne soyez pas timide, engagez la conversation et voyez ou cela vous mène ! Il y a plein de poissons dans la mer, vous aurez bientôt un groupe d’amies mamans formidables que vous garderez toute votre vie.

 


Votre enfant passe-t-il trop de temps devant un écran ?

Is-Your-Child-Getting-Too-Much-Screen-Time

À notre époque, il est impossible pour un enfant de ne pas passer du temps devant un écran. Tablettes, téléphones, ordinateurs, télévisions... la technologie est partout. Mais est-il sain pour de jeunes enfants de passer du temps devant un écran, et si oui, quelle est la limite ?

Selon l’Académie américaine de pédiatrie, « il faut éviter d’exposer les nourrissons et les enfants de moins de deux ans à la télévision et aux autres médias de divertissement. Le cerveau de l’enfant se développe rapidement au cours de ces premières années, et la meilleure façon pour eux d’apprendre est d’interagir avec des personnes, et non pas des écrans. »

S’il est facile de placer son enfant face à un écran, rien n’indique que les médias électroniques ont des bienfaits en termes de développement. Plutôt que des appareils à écran, il est préférable de proposer à son enfant d’autres sources d’amusement non électroniques telles que les livres, les jeux de société et les jeux actifs. Suivre un « régime électronique » n’est pas nécessairement pénible. Considérez plutôt les bienfaits de la limitation du temps passé devant des écrans en termes de développement, maintenant et à long terme.

L’article entier de l’Académie américaine de pédiatrie est consultable à l’adresse http://www.aap.org/en-us/advocacy-and-policy/aap-health-initiatives/pages/media-and-children.aspx